Concevoir un intérieur qui consomme peu

  • Par artisan27
  • Le 16/01/2018
  • Commentaires (0)

Comment concevoir un logement peu gourmand en énergie sans y laisser son confort ? Comment mettre sa maison aux normes BBC ? Comment savoir si ma maison est écologique ou au contraire une véritable passoire énergétique ? 

À l’ère de la transition énergétique et de l’inflation des prix de l’énergie, concevoir un intérieur qui consomme peu est devenu une priorité pour le secteur du bâtiment et de l'immobilier. Isolation, rénovation énergétique, émission de CO2. Voici les étapes indispensables à la construction d’une maison peu énergivore. Concevoir un intérieur qui consomme peu

L’isolation

Clé de voûte de la rénovation énergétique, l’isolation d’une maison est la garantie de son efficacité énergétique et du confort thermique et acoustique de ses occupants. Pour bien isoler un logement, il vous attaquer le problème à la source et commencer par la toiture, qui représente 30% des déperditions calorifiques dans une maison. Les combles, perdus ou habités, doivent impérativement être isolés. Côté isolants, le choix est large : synthétiques minéraux ou naturels, ils se déclinent en une large variété de matériaux : paille, ouate de cellulose, laine à souffler, à dérouler, de chanvre, de bois… Le choix de l’isolant dépend du prix mais aussi de sa densité, sa résistance au feu et son isolation acoustique.
Pour limiter la consommation de chauffage en hiver d’une part, mais également l’effet “bocal’ en été. Les système de ventilation de type VMC sont indispensables pour permettre l’aération nécessaire au renouvellement de l’air dans la maison.
Côté ouvertures, les pertes par les parois vitrées représentent de 5 à 30 % de la facture totale de chauffage. En posant des fenêtres à isolation thermique renforcée, on réduit durablement les dépenses énergétiques.
Les ouvertures de la maison ne sont pas les seules sources de pertes de chaleur : d’après l’ADEME, des murs mal isolés représentent 16% des déperditions thermiques d'un habitat.
La pose d’un isolant “respirant” comme la laine de verre élimine les ponts thermiques et préserve l'inertie des murs. Si l’isolation par l’intérieur reste la solution la plus répandue, il est prouvé que celle par l’extérieur est plus efficace et n'empiète pas sur la surface habitable du logement.

Le chauffage

Le chauffage domestique pèse lourd dans la facture. Cher à l’usage, le prix du kWh d’électricité est nettement plus élevé que le prix du kWh de gaz. Pour faire simple, plus votre consommation de chauffage est élevée (grande maison, beaucoup de pièces, etc), plus le chauffage au gaz devient rentable. La solution pour faire des économies d’énergie et sur la facture ? Le chauffage écologique. Le principe consiste soit à utiliser des énergies renouvelables soit de consommer moins d'énergie tout en garantissant un confort optimal. Sont en vogue notamment :

● La chaudière à condensation utilise la chaleur de la vapeur d'eau présente dans les gaz d'échappement pour commencer à chauffer l'eau. De cette manière, la chaudière a moins d'énergie à fournir pour élever la température de l'eau jusqu'à 90 °C. On estime que l'économie d'énergie obtenue s'élève à 30 %.
● Couplée avec des radiateurs à chaleur douce, la chaudière à basse température faitcirculer de l'eau à 50 °C au lieu de 90 °C.
● La chaudière à granulés de bois utilise des granulés ou des pellets de bois au lieu de gaz naturel, soit 50 % d'économies d'énergie.

Les appareils électroménagers

Les appareils électriques n’entrent pas dans la catégorie de la conception, mais aucun foyer ne peut s’en passer à l’heure actuelle et ils pèsent leurs poids dans la facture finale. Les étiquettes énergie peuvent vous renseigner, sous forme d'une échelle de lettres une indication simplifiée aux clients sur la consommation d'eau et/ou d'électricité des appareils de lavage, de cuisson et de froid. Un renseignement bien utile quand on sait que les appareils les moins énergivores peuvent vous permettre de réaliser des économies annuelles de presque 500€...

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau